Upgrade to ChromeUpgrade to FirefoxUpgrade to Internet ExplorerUpgrade to Safari

Gros plan sur un marché – Électronique

Publié le 22 septembre 2022

Demander un Devis Gratuit

Le secteur électronique est un marché valorisé à un billion de dollars. Il est dominé par des géants reconnus de la technologie tels que Sony, Samsung et Apple, dont on retrouve les appareils chez la plupart des consommateurs à travers le monde. Contrairement à la majorité des autres secteurs, celui de l’électronique s’est montré résilient au cours des 24 derniers mois, malgré la pandémie. Le secteur a été confronté à des problèmes d’approvisionnement plutôt que de demande en raison d’une pénurie continue de semi-conducteurs qui a affecté presque tous les fabricants de produits électroniques.

Alors que la demande poursuit sur son élan, examinons de plus près quelques-unes des grandes tendances de cette industrie variée, où de nouveaux acteurs émergent presque quotidiennement dans l’espoir de remporter une part de ce marché très lucratif.

 

Internet des objets

Le secteur électronique dans son ensemble se concentre de plus en plus sur le domaine de l’Internet des objets (IoT) qui englobe la connexion de divers appareils reliés entre eux au moyen d’une connexion Internet.

Le secteur de la production électronique utilise cette technologie de diverses façons, chacune présentant des avantages uniques, dont les principaux sont la réduction des coûts, l’innovation produit, l’augmentation de l’efficacité et l’amélioration de la sécurité.

Ce développement est le fruit de trois technologies existantes, Internet étant la plus évidente. À cela s’ajoutent l’informatique en nuage (cloud) ainsi que des capteurs plus compacts, qui permettent de connecter rapidement et facilement un plus grand nombre d’appareils.

La majorité des entreprises sont capables de prendre des décisions éclairées basées sur les informations en temps réel fournies par ces appareils. Ajoutez à cela d’autres innovations technologiques telles que le revêtement intelligent et vous pouvez bénéficier de décisions plus efficaces à court et à long terme.

 

Maintenance prédictive

Les pannes d’équipements peuvent faire des ravages dans le calendrier de production d’une entreprise. Elles engendrent des pertes importantes de revenus, en particulier lorsque les réparations prennent beaucoup de temps. C’est l’une des raisons pour lesquelles la prévention est une priorité pour la majorité des entreprises.

L’une des méthodes qui gagnent actuellement en popularité est la maintenance prédictive. Ce concept a été mis en œuvre avec diverses technologies, en fonction des équipements utilisés par l’entreprise. L’adoption généralisée de cette technologie a créé une réaction en chaîne dans divers domaines.

Évidemment, elle permet d’éviter les coûts associés aux temps d’arrêt, mais ses avantages ne s’arrêtent pas là. Le plus important est la réduction des coûts d’entretien et de réparation, qui tendent à augmenter au fur et à mesure que l’équipement vieillit.

La majorité de ces économies découle de l’utilisation conjointe de la technologie IoT, qui peut surveiller l’état des équipements. Associée à la collecte de données, elle permet de prédire quand et comment un appareil pourrait tomber en panne. Les chefs d’entreprise peuvent alors éviter cette situation.

 

Tirer parti de la chaîne d’approvisionnement

Toutes les entreprises doivent s’efforcer d’être compétitives dans leur secteur. Elles y parviennent de différentes façons, mais l’une des grandes tendances actuelles touche la chaîne d’approvisionnement, alors même qu’un nombre croissant d’entreprises s’efforcent d’éviter les réductions tarifaires à répétition.

Des technologies plus innovantes dans le secteur de la logistique ont permis aux entreprises d’améliorer l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement. Celles-ci ont entraîné une réduction des coûts dans plusieurs domaines clés. Cela a également permis aux fabricants de produits électroniques de gérer leurs activités plus efficacement.

Il en découle un niveau de flexibilité plus élevé qui permet à la plupart des entreprises de mieux s’adapter à l’évolution des exigences du marché. Les entreprises ont pu observer ce phénomène dans plusieurs domaines, notamment la planification des ventes et des opérations, l’optimisation logistique ou encore le contrôle des stocks.

 

Systèmes ERP

La gestion intégrée, en anglais, Enterprise Resource Planning (ERP), est l’un des facteurs clés qui sous-tendent une entreprise compétitive et rationalisée, comme l’ont découvert de nombreuses entreprises ces dernières années. Cette technologie offre un certain nombre d’avantages.

Tout d’abord, elle permet à toute entreprise d’automatiser et d’optimiser ses processus à l’aide d’informations en temps réel. Ceci a pour effet de réduire les coûts opérationnels et d’éviter les goulets d’étranglement tout au long de l’exploitation.

Les ERP ont également permis aux fabricants de produits électroniques de prendre des décisions plus rapides et souvent beaucoup plus précises. Bien que la mise en service de ces systèmes soit souvent longue et difficile, les progrès technologiques récents ont grandement facilité le processus tout en accroissant la fiabilité des installations.

Ils peuvent souvent être mis en œuvre beaucoup plus rapidement et à moindre coût que leurs alternatives traditionnelles, ce qui encourage encore leur adoption.

 

Big Data

Le Big Data, parfois désigné par l’expression mégadonnées était autrefois l’apanage des grandes sociétés, parce qu’il était tout simplement hors de portée des petites et moyennes entreprises. Grâce aux progrès récents de l’IoT et d’autres technologies, ce n’est plus le cas aujourd’hui, et les entreprises peuvent désormais obtenir des informations de diverses sources. Ces avancées signifient également que le Big Data est devenu beaucoup plus utile qu’il ne l’était auparavant.

Les fabricants de produits électroniques sont en mesure d’utiliser ces informations de diverses manières. Le but ultime est principalement de réduire les coûts d’exploitation tout en augmentant les marges bénéficiaires et la part de marché. Ces efforts sont motivés par le fait que la direction est en mesure de développer sa compréhension de l’entreprise, ce qui lui permet de surmonter tous les problèmes, mais aussi de prédire et d’éviter de futurs écueils.

 

Réalité virtuelle et réalité augmentée

La réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA) sont de plus en plus utiles à bien des égards. On le constate notamment dans la phase de conception des produits, où la réalité virtuelle s’intègre de manière croissante dans le processus de conception assistée par ordinateur.

Cela permet aux concepteurs d’apporter des modifications plus précises et plus fiables à un produit avant le début de la phase de production. Ces avantages se sont répercutés dans d’autres domaines. Par exemple, les concepteurs peuvent apporter des modifications aux produits très rapidement.

En outre, le temps d’inspection est réduit, car les employés peuvent mieux identifier et corriger les défauts avant même de passer à l’étape de fabrication d’un produit. Il en résulte une baisse des coûts, tant en termes de main-d’œuvre que de fabrication de produits incorrects ou mal conçus.

 

Impression 3D

Les avantages de l’impression 3D, et notablement la réduction des frais de production engendrée, ne sont plus un secret pour les fabricants. Cette avancée technologique rend le prototypage beaucoup plus agile et permet aux concepteurs de résoudre rapidement les problèmes et de tester leurs produits dans divers créneaux, comme l’ont remarqué les grossistes de cigarettes électroniques, mais aussi les vendeurs d’appareils électroniques grand public et les spécialistes de la communication commerciale.

Elle évite également la production à grande échelle et la nécessité d’entreposer les produits. Les imprimantes 3D ont grandement amélioré ce processus autrefois long et relativement coûteux.

Bien que l’investissement initial soit souvent conséquent, une telle machine génère des dividendes importants à long terme. En outre, la finition de l’outillage peut avoir lieu sur place, ce qui réduit encore les coûts.

L’impression en 3D permet de créer des produits à la demande. Les entreprises peuvent ainsi tester un plus grand nombre de designs sans investir davantage.

 

Relocalisation des opérations de production

Influencée par divers facteurs, la relocalisation a été une tendance plutôt inattendue au cours des dernières années. Ce phénomène est en grande partie imputable au regain d’activité des économies du monde entier, ce qui a entraîné une augmentation des coûts d’exploitation et des salaires dans de nombreux pays.

Bien souvent, certaines infrastructures essentielles manquent dans les pays où les salaires sont encore relativement faibles, ce qui crée plusieurs défis. À cela s’ajoute l’augmentation des coûts de transport, qui a mené les entreprises à rapatrier une grande partie de leurs activités sur leurs marchés nationaux.

 

Passage du B2B au B2B2C

Par le passé, de nombreux fabricants de produits électroniques adoptaient une approche interentreprises (B2B). Ces dernières années, ce modèle a cédé la place au B2B2C (business-to-business-to-consumer, d’entreprise à entreprise au consommateur), qui permet aux fabricants de vendre directement aux consommateurs.

Cette pratique renferme de nombreux avantages. Le plus notable est l’augmentation des bénéfices, car les entreprises peuvent éviter d’impliquer un détaillant. Elle s’accompagne également d’un délai de mise sur le marché plus rapide, dont de nombreuses entreprises souhaitent tirer parti.

Cette tendance est en outre stimulée par des données plus qualitatives sur les consommateurs, ce qui permet aux fabricants d’optimiser leurs produits ou services, conduisant à de meilleures relations avec les clients. Le contrôle de la marque peut également jouer un rôle dans ce domaine, car les entreprises exercent une influence accrue sur tous les aspects de leur réseau de distribution.

Pour profiter de ces avantages, les entreprises doivent tirer parti des plateformes de commerce électronique et des services logistiques existants.

 

ALM : Soutenir le secteur électronique avec des services de traduction et de création spécialisés

ALM n’est pas étranger au secteur électronique. Fortes de 20 ans d’expérience auprès d’entreprises clés telles que Renishaw PLC, nos équipes de spécialistes fournissent un soutien exceptionnel à des organisations de toutes tailles, que vous soyez une nouvelle start-up technologique en devenir ou un fabricant établi.

 

Pour en savoir plus sur nos services de traduction pour le secteur de l’électronique, cliquez ici ou contactez-nous dès aujourd’hui pour discuter de votre projet.

 

 

Close

Request a Call Back